peau

Vieille femme souriante

D'où le vieillissement de notre peau ?

Notre visage vieillit, en surface comme en profondeur.

Plusieurs couches en interaction, le visage est une superposition de différents plans : un relief osseux.

  • un support  dentaire
  • une enveloppe musculaire
  • un matelas de graisse
  • une enveloppe externe : la peau.

Chaque couche est en interaction avec celle du dessus et celle du dessous. Le vieillissement du visage touche toutes les couches, de la peau à l’os. 

Les mécanismes du vieillissement du visage

Chaque couche qui forme notre visage vieillit, des os à la peau. Nous ne sommes pas tous programmés pour vieillir de la même façon et des facteurs externes viennent modifier notre avancée en âge.

Schématiquement, voici de quelle façon nos tissus se comportent avec les années qui passent:

Les os du visage : Le relief osseux s’amincit et recule. Ainsi, on a tendance à avoir moins de pommettes, ce qui  laisse la peau du visage comme un vêtement trop grand. De plus, les arcades dentaires tendent à reculer : la bouche devient creusée de profil, et encadrée de rides profondes.

  • Les cartilages : Ils grandissent malheureusement toute la vie. Ainsi, le nez et les oreilles ont tendance à s’allonger.

  • Les muscles : Les muscles se contractent de plus en plus et deviennent fibreux, ce qui les fige en contraction.  L’élévation des sourcils et les rides du tour de bouche se marquent progressivement.

  • La graisse : La répartition des graisses du visage se modifie. Elle peut disparaitre à certains endroits et laisser des creux (aux tempes ou au milieu des joues), ou s’accumuler dans la moitié inférieure du visage. Sous l’effet de la gravité, les visages ronds auront donc tendance à perdre les contours nets de la mâchoire, car la graisse va couler vers le bas

  • La peau : Exposée en permanence aux agressions extérieures, la peau perd en épaisseur, se relâche, se froisse et se tache.

Comment avoir une peau plus ferme ?

Relâchement et perte d'élasticité peuvent survenir brutalement chez les femmes, souvent au début de la quarantaine. Pour conserver une peau ferme et tonique sur l'ensemble du corps, il existe plusieurs traitements.

La perte de fermeté et le relâchement cutanés nous guettent toutes, surtout après 40 ans. Particulièrement marqué sur les peaux claires, ce problème ne concerne pas que le visage ! Il est fréquent de constater un changement de texture au niveau des bras, du ventre et des cuisses.

Si l'on regardait la peau avec un microscope, on verrait alors un amincissement du derme, une réduction du nombre de fibres élastiques, et un collagène de moins bonne qualité. Il s'agit donc d'un problème profond du tissu de soutien de la peau, qui perd peu à peu sa structure.

La parade est donc de stimuler la peau en profondeur afin d'y induire un renouvellement des fibres élastiques et la synthèse d'un collagène plus abondant et de meilleure qualité. Pour cela, plusieurs techniques sont efficaces, l'idéal étant de pouvoir les combiner ou les alterner.

  • Les appareils médicaux pour raffermir et densifier le derme $$$$
  • La mésothérapie pour stimuler et hydrater la peau $$$
  • Les soins cosmétiques spécifiques $

La cosmétique a un intérêt pour entretenir l'élasticité cutanée, même si vous ne recourrez pas aux actes esthétiques. On peut gagner jusqu'à 20% d'épaisseur en plus avec des soins appropriés utilisés régulièrement. Ce n'est pas énorme, mais c'est significatif, et suffisant pour apprécier à l'œil et au toucher la différence sur votre peau !

Vous êtes motivée et capable d'appliquer un soin tous les jours sur votre visage, sur le corps ? Ou encore si vous pouviez ajouter votre traitements anti-âge dans à votre bouteille d'eau ou breuvage tous les jours... Tellement facile! Une utilisation prolongée de 3 à 6 mois est nécessaire avant de voir les résultats, ou de changer de produit.

Lire la suite