Kilos

  • Gain de poids: 5 explications médicales

    Vous souffrez d’un surplus de poids ?

    Craignez vous les impacts sur votre santé?

    Vous êtes en effet plus à risque de développer certaines maladies mais, rassurez-vous, il n’est jamais trop tard pour agir! La perte de poids est un processus qui n’est pas facile mais les bénéfices sur votre santé sont inestimables. Il est également important d’être prudent dans les méthodes utilisées pour perdre du poids. 

    Gain de poids: 5 explications médicales

    L’obésité est due au stockage excessif de graisse dans le corps. Généralement, elle résulte d’un déséquilibre entre : une activité physique insuffisante, une alimentation trop riche en calories. Un gain de poids découle souvent des excès alimentaires ou du manque d’exercice, mais peut aussi s’expliquer par ces 4 causes médicales.

    L’hypothyroïdie peut entraîner la prise de poids

    Dans ce cas, votre glande thyroïde, glande en forme de papillon située à la base du cou, ne produit pas suffisamment d’hormone thyroïdienne, qui joue un rôle crucial dans l’équilibre métabolique. Le métabolisme étant au ralenti, tout ce que vous consommez est stocké sous forme de graisse plutôt que d’être converti en énergie. C’est une maladie auto-immune courante qui touche six fois plus de femmes que d’hommes.

    Vous prenez du poids en raison d’un contraceptif oral (la pilule)

    La plupart des pilules contraceptives sont composées de deux hormones, la progestine et l’œstrogène, qui préviennent l’ovulation avec une efficacité d’environ 99%. Elles présentent toutefois l’inconvénient de favoriser un léger gain de poids. «Cela est dû à l’effet qu’exerce l’œstrogène sur le stockage des gras par l’organisme, les nécessités de l’évolution ayant imposé au corps de la femme de prendre du poids afin de nourrir le fœtus en développement.

    Les antidépresseurs peuvent entraîner un gain de poids

    Les antidépresseurs d’ordonnance modifient l’équilibre des substances chimiques du cerveau. Il existe de nombreuses molécules à cet effet, dont les antipsychotiques atypiques, récemment mis au point et considérés comme les plus efficaces. Cependant, selon John Dornan, ces médicaments entraînent un gain de poids. i vous prenez ou êtes sur le point de prendre des antidépresseurs, apportez à votre mode de vie les changements nécessaires pour prévenir ce gain de poids potentiel, par exemple en faisant plus d’exercice, en modifiant vos habitudes alimentaires et en dormant suffisamment.

    Le diabète de type 2

    Le diabète de type 2 se manifeste par une production insuffisante d’insuline ou une résistance à cette hormone. Si l’embonpoint est en cause dans cette maladie, les traitements antidiabétiques entraînent, de leur côté, un gain de poids. L’insulinothérapie et diverses autres catégories de médicaments sont associées à un gain de poids.

    Le syndrome des ovaires polykystiques

    Il s’agit d’un déséquilibre hormonal qui entraîne la formation de kystes, ou petits sacs remplis de liquide composés d’ovules n’ayant pas été libérés par les ovaires. Il peut perturber l’ovulation et entraîner un gain de poids, des troubles menstruels, une augmentation de la pilosité sur le visage et, parfois, de l’acné, explique John Dornan. À noter qu’il est également associé à l’insulinorésistance et, par conséquent, au diabète de type 2.

    Mais attention ! d’autres facteurs peuvent également influencer la prise de poids. Chaque cas est particulier. A vous de voir ce qui ne va pas : sédentarité ? déséquilibre alimentaire ? moral ? médicaments ?

    Sommes-nous égaux devant la prise de poids ? Non. Il existe des familles de « minces » et des familles de « ronds », comme il y a des familles de grandes ou de petites tailles. Il est évident que les facteurs familiaux, génétiques jouent un rôle dans le développement de certaines obésités mais pas dans toutes.

×